Page 10

Voilà... où en étions-nous avant ce petit intermède d'art !!!  Ah oui, nos vacances à PV (Puerto Vallarta).  Juste un petit retour en arrière pour parler "vacances".  Au El Tizate, en novembre, sur les 3 semaines, on s'est vraiment reposé quoique nous étions assez souvent au garage.  Notre voisin, un couple de la caravane de novembre avait des problèmes d'alternateur sur son auto (youyou) et à quelques reprises nous avons servi de chauffeur pour trouver la bonne pièce.  Mais, comme il n'y a pas grand chose à faire à Buscerias, hormis la plage, ça nous distrayait un peu.  Quelques visites ici et là, plage, bouffe, marche, internet... étaient à l'ordre du jour.  Quant aux autres vacances de 6 semaines en février, après la deuxième caravane de janvier, ce fut un peu plus olé olé.  Nous sommes arrivés un mercredi, jeudi il y avait une réunion d'information et le vendredi le tour de ville de PV et le dimanche, déjà, nous avions un potluck au gros camping avec tous les caravaniers de janvier.  Un potluck est un repas-partage où chacun apporte un mets de son cru et qu'on dépose sur une belle longue table.  Ainsi, avec une vingtaine de couples, ça nous fait une vingtaine, parfois plus même, de ripaille à goûter.  C'est très convivial, peu honéreux et tout le monde en profite.

La semaine qui suit, normalement on s'installe correctement, on lave - ou on fait laver plutôt (car au Mexique, bien souvent, on doit aller porter notre linge et non pas le laver soi-même) et on fait le ménage de fond en comble de la roulotte, question d'être bien dans notre maison d'hiver - lolll.  Il y a plusieurs réunions pour l'organisation, question de faire le point sur ce qui fut aimé ou pas et de réajuster le tir pour les prochaines caravanes.  On a aussi les fêtes, comme la St-Valentin, fête de l'un ou de l'autre, et Pâques parfois, selon la date... mais pas besoin non plus de fêtes pour se réunir et festoyer.  On est reçu ici et là, sur différents sites de camping... on reçoit aussi à notre site des couples d'ailleurs, on fait connaître la place à d'autres et c'est ainsi qu'il y a un feu roulant tout au long de ces 6 semaines.  Oui, on est en vacances... mais des vacances fatiguantes parfois.  Mais c'est ça aussi la vie !!!

En fin de ces six semaines, nous étions à planifier notre retour, mon mari et moi, question de remonter directement au lieu de faire le détour par l'ouest.  On voulait un petit voyage d'amoureux vers le Québec.  Ah les plans !!! ça d'l'air que c'est fait pour être défaits - lolll.  Trois ou quatre jours avant notre départ, il nous a été demandé de dépanner pour une caravane de retour, un serre-file s'étant désisté ou je ne sais pas trop.  Comme nous avions donné notre parole, à savoir que si l'organisation était mal prise pour cette caravane, nous la ferions... ben on n'a pas renié notre parole même si en réalité nous ne voulions pas en faire.  Donc à la mi-mars, nous revoilà de nouveau avec une caravane mixte - ie que les gens des quatre caravanes de descente vers PV se retrouvent combinés en deux caravanes puisque ce n'est pas tous les caravaniers qui adhèrent à la caravane de retour - et c'est ainsi qu'on reprendra la route pour 2 semaines en sortant par Nogalès/Arizona.

Durant ces 2 semaines, on fait le circuit par Creel.  C'est le même que l'an dernier, donc inutile de revenir sur Creel et les indiens Tarahumara. J'ai une série de photos de mon voyage de l'an dernier en page 3 mais je me dois de garder sous silence la description du circuit par respect toujours à l'organisation qui m'emploie.

Cette caravane fut un peu plus difficile pour nous pour diverses raisons.  D'abord, nous ne connaissions personne, sauf 2 couples, nous n'étions pas dans le mood et en plus, les gens étant plus habitués aux routes, deviennent plus impatients en conduisant et/ou deviennent plus distraits, d'où les petits pépins en cours de route.  Ajoutons à cela la fatigue de la mécanique de leurs véhicules qui les boudent en refusant de suivre - lolll.  Mais, le soir venu, au camping, tout ce groupe se remettait à la fête et il n'y a pas eu un seul moment de discorde... seulement de la fatigue, de l'impatience et des préoccupations qui faisait en sorte que c'était un peu moin l'fun qu'à l'aller.  Mais n'est-ce pas toujours comme ça en voyage ???  L'adrénaline du début se fait plus rare... c'est comme si cette hormone, en faisant un peu défaut, nous plongerait dans une espèce de "catatonie" qui se traduit par un manque d'enthousiasme et qui fait des gens, normalement positifs, des personnes plus négatives qu'à l'ordinaire.  Ah ce n'est pas tout le monde qui en est atteint - lolll - et ce n'est pas tout le monde qui a le même niveau de "manque" mais il n'en reste pas moins que le retour, qu'il soit en groupe ou pas, se passe d'une façon moins convaincante, disons.  Mais c'est peut-être une simple impression de ma part car j'étais très fatiguée, très très fatiguée même et en même temps préoccupée par d'autres choses, mais jamais je n'aie faibli dans ma tâche.  Par ailleurs, en se forçant constamment, on s'épuise assez vite, merci.  Heureusement, ce n'était que deux semaines et une fois sortie du Mexique, j'ai pu relaxer à mon goût.

Nous avons pris 3-4 jours à Tucson, loin des caravaniers, et ainsi j'ai pu recharger mes batteries pour faire la remontée vers le Québec.  C'est que c'est loin en p'tit jésus quand on part de l'Arizona... 21,067 kilomètres, 164 jours et 21 livres de lecture plus tard... nous voici "à la maison" !

En arrivant, le 12 avril 2010 en après-midi, j'ai dit à mon homme que s'en était fini pour moi, les caravanes.  Mais au moment où je fais cette page web, je me rends bien compte que j'aime faire ces voyages en caravane... eh p'tite misère...  on va sûrement en refaire mais l'on se doit de mieux doser.  Trois caravanes dans la même année c'est réellement trop, pour nous en tout cas, et un juste équilibre permettrait de mieux jouir de ces si beaux circuits montés par Caravanes-Soleil.

Eh oui... on prend toujours un train pour quelque part, n'est-ce pas ?  Si seulement notre route était si linéaire ! 

Revenez-moi l'année prochaine si vous voulez savoir si qui advient de nous et de nos voyages !!!

 

Car voyez-vous, au retour... ie au moment où j'écris ses lignes, on a de grosses décisions à prendre...  Nous avons une petite voiture Tercel pour nos déplacements réguliers pendant l'été et le camion qui nous sert de véhicule-tracteur pour la roulotte l'hiver.  Nos 3 véhicules cumulent 32 ans de service - lolll - et chacun des véhicules ne servent que 6 mois par année.  Ça fait beaucoup de sous en assurances, immatriculations et réparations surtout.  On va devoir réfléchir sérieusement à notre avenir mais chose certaine, il n'est pas question pour l'instant d'abandonner nos voyages.  Comment allons-nous les faire... c'est encore imprécis mais on ne restera pas ici tout l'hiver et nous ne sommes pas encore prêts à demeurer 6 mois dans le même bled, même au Mexique.  Beau dilemme n'est-ce pas ???

 

 


Au moment où je publicisais ma mise à jour (mi-mai), mes deux sites DieVagations et DieVoyages ont été hackés (je ne dirai pas par qui, ça serait lui faire de la pub). Après épuration des fichiers indésirables pour remettre mes originaux, les voici à nouveau en ligne et pour vous remercier d'avoir été patients, voici un petit pot-pourri d'une douzaine de photos.  Il y a eu du bon dans mon "hackage"... c'est qu'en cherchant le comment réparer - le pourquoi on ne le saura jamais - un tel délit, j'ai trouvé un beau script qui me permet ceci... (merci au forum d'aide d'Axanti)

 

Les photos s'arrêtent au passage de la souris
SI
vous désactivez temporairement l'exécution des scripts ou des contrôles ActiveX de la page


ou page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | pour ceux qui veulent revenir sur des passages !