Page 8 - L'Alaska

Donc, on s'en va dîner à Homer Spit.  J'suis contente que vous soyez du voyage.  Vous ne le regretterez pas. 

Homer est un long bras de terre (en anglais on dit langue de terre d'où le nom de Homer Spit) de 4,5 milles qui s'avance dans l'eau bleutée entre Cook Inlet et Kachemak Bay.  Malheureusement, le tremblement de terre de 1964 a réduit ce bras à 508 acres dont environ 350 sont submergées à la marée haute. (Pour en savoir plus sur l'histoire (en anglais) de ce bras de mer exceptionnel)

C'est également le bout du chemin, la destination finale de la route no 1.  C'est une route calme mais panoramique, un banquet visuel en soit.

Donc, mardi le 8 août on quitte Soldotna en camion seulement, laissant la roulotte dans le stationnement du Fred Meyer, avec leur permission, bien sûr.  On repasse devant Clam Gulch et Ninichich pour descendre plus bas tout en s'arrêtant à quelques endroits en route mais surtout au "overlooking" de Kachemak Bay (3 premières photos) où l'on peut voir les sommets enneigées de Kenaï Mountains qui forment un fond magnifique à l'ensemble du paysage. (encore une fois, la condensation qui s'échappe des glaciers en raison du chaud de l'air et du froid des glaces ne permet pas toujours de visualiser clairement)

Comme je disais, c'est avant tout un port mais les résidents ont su apporter un cachet touristique à ce bras de terre en y introduisant boutiques, restaurants et activités comme la pêche.  On a même permis d'installer un Fishing Hole, genre de trou de pêche (5ième photo) où les touristes peuvent s'essayer, mais plusieurs résidents n'ont pas aimé ce complément car ils voient ça comme une foire aux saumons empêchant la fraie de ces derniers.  Comme ce n'est qu'une petite partie qui se retrouve dans le Fishing Hole, certains autres trouvent que ça ne change absolument rien à l'écosystème.  Qui a raison, qui a tord ???

Mais c'est "vendeur" !  Il n'en reste pas moins que même très touristique, ce coin mérite qu'on s'y arrête.

On a érigé au centre de cette "ville" un moment à l'intention des disparus en mer (dernière photo).  On s'est promené le long de cette grande jetée tout l'après-midi.   On a pris un bon dîner de Fish & Chips à l'Halibut accompagné d'une bière ambrée de l'Alaska bien froide.  Quelle merveilleuse journée !  On revient à Soldotna au Fred Meyer, repus et heureux tout comme nos "voisins" de stationnement - lolll - On se croirait dans une BD de Tintin avec ses lamas...

On reprend la route mercredi le 9 août.  En fait, on remonte... eh oui, on est déjà sur notre retour mais en faisant des petits détours.  Par conséquent, on remonte vers Anchorage mais quelques kilomètres avant d'y être, on bifurque juste après Cooper Landing pour prendre la route 9 en passant par Moose Pass pour se rendre à Seward, un autre port de mer.  Entouré par de hautes montagnes et des champs de glace, Seward est aussi le point d'accès principal du Fjord Kenaï.

Le camping, Kenaï Fjords RV Park à Seward, est affreux.  C'est un petit stationnement mais on a l'eau et l'électricité.  Il a l'avantage d'être moins dispendieux (20$/nuit) que ceux sur la grève sans service pour le même prix et parfois plus.  Il est tout de même tout près de la marina et comme on y vient pour coucher surtout, ce n'est pas vraiment un handicap.  Chose curieuse, il y a un genre de fossé entre le chemin municipal pour se rendre à la marina et notre terrain.  Le fossé est assez grand pour croire que c'est un ruisseau.  Ben croyez-le ou pas, c'est full de saumons !!!

Bien sûr, la vue est moins belle mais on n'a qu'à prendre une petite marche pour aller se rincer l'oeil à la marina où le long de la mer.  On arrive tôt en ce mercredi matin, ce qui nous permet de visiter la ville, un peu plus loin, en camion car il pleut pas mal.  Ça nous permet également de faire une petite sieste en après-midi, question de se mettre en forme.  En fin de journée, on va prendre une longue marche en direction de la marina et des installations pour VR le long de la côte, cette fois pour se mettre en appétit - lolll.

Le lendemain, le jeudi, on prend notre camion pour se rendre à Exit Glacier.  La route est en construction ce qui fait qu'ils ont enlevé les panneaux indicateurs.  On passe et repasse et repasse devant cette fameuse rue "Exit Glacier" sans jamais la voir.  On a dû demandé notre chemin - André voulait s'en retourner au RV Park tellement il était écoeuré d'attendre pour la route car on circulait un côté à la fois (ils étaient à faire l'asphaltage) - mais je l'ai convaincu et ça en a valu vraiment - mais VRAIMENT - la peine.  On l'aurait regretté le restant de nos jours - lolll -

Vous pourrez en juger par vous-mêmes si vous décidez de nous suivre...

OU

ou page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 pour ceux qui n'ont pas tout lu d'un seul coup !