Page 3 - L'Alaska

 

On part de Rosedale le dimanche 23 juillet par un gros 33 degrés.  On prend la route 9, 72 et 2 après Drumheller pour aller chercher l'autoroute 1 nous amenant à Edmonton en évitant de passer à Calgary, ville que nous avions déjà visité en 1994 je crois. 

À Edmonton on campe au Shaker's Acres tout près de la ville.  Le terrain n'est pas formidable, on est compressé au point où la table à pique-nique du voisin est collée littéralement sur notre extension.  Quand une personne veut sortir de son banc, immanquablement elle se cogne sur l'aluminium de l'extension et ça résonne...  Par contre on a la visite des petits chiens de prairie qui se promènent allègrement sur tout le terrain, même que l'un d'eux a élu domicile sous la roulotte. Espérant qu'il ne trouve pas un "trou" pour y pénétrer.

Une chance, on est là que pour 2 soirs question d'acheter des pneus pour le camion et visiter le centre commercial le West Edmonton Mall dont on nous a tant vanté.  (le lien vous amène au site officiel du Mall)

Lundi le 24, direction le centre commercial en question...  il fait 3 coins de rue, difficile de le manquer.  Une fois à l'intérieur, ça nous prendrait une boussole pour nous orienter car la carte remise en entrant n'est pas suffisante.  Vous êtes septique ?  Lisez ça:  les boutiques - normal me direz-vous de trouver des boutiques - il y en a 800 dispersées en "thématiques"

  • la section européenne (Boulevard Europa avec ses boutiques éclectiques dans une zone conçue pour ressembler à l'architecture des rues européennes)
  • la section orientale (Chinatown où tous les commerces asiatiques s'y retrouvent, notamment une épicerie asiatique de grande surface)
  • la section louisianaise (Bourbon Street qui met en lumière des clubs et restaurants au goût de la Nouvelle-Orléans)

et c'est loin d'être tout... 110 restaurants, mais en plus, tenez-vous bien

  • un minigolf - le WEM's Adventure Golf
  • une piscine à vagues avec glissades d'eau (le plus grand parc aquatique intérieur du monde), le World Waterpark
  • une patinoire (aussi grande que dans la LNH), le Ice Palace
  • un parc d'attractions style Dysney - le Galaxyland
  • en son centre un atrium "marin" où un bateau de pirate y règne en roi et où un spectacle d'otaries nous est présenté. Le Deep Sea Adventure / Sea Lions' Rock est le lac intérieur le plus profond du monde.

et ça continue...  à l'étage supérieur

  • des cinémas avec 27 écrans en plus d'un cinéma Imax 
  • Dîner-théâtre Jubilations 
  • un hôtel lui est jumelé, le Fantasyland  Hotel

Tout ça à l'intérieur même de ce complexe commercial.  C'est "écoeurant" !!! 


la patinoire

la piscine

l'atrium avec son bateau de pirate (à gauche)

le minigolf
ne vous surprenez pas de ne pas voir de monde, nous étions là avant l'ouverture des boutiques


section "café européen"

Ce complexe a ouvert ses portes au public le 15 septembre 1981. Il a été agrandi trois fois depuis son ouverture. Les travaux étant complétés en 1983 (2e phase), 1985 (3e phase) et 1999 (4e phase).  Il a une surface de 500,000 m² (5,3 millions de pi²) et il a coûté 1,2 milliards de dollars canadiens à construire.  Il emploie plus de 23 500 employés.  Le parc d'attractions s'appelait d'abord Fantasyland, jusqu'à ce que Walt Disney Company ait poursuivi le centre commercial, affirmant posséder ce nom de marque qu'il utilise dans son Disneyland. WEM perdit le procès et dut renommer le parc Galaxyland. Cependant, le centre commercial peut conserver le nom Fantasyland Hotel pour son hôtel situé sur les lieux.  Une petite portion du centre commercial fut endommagée le 11 juillet 2004 lorsqu'une tempête de grêle et de pluie inonda les égouts, causant des millions de dollars de pertes, surtout autour du parc aquatique. La ville d'Edmonton a récemment autorisé une expansion du centre commercial. Ceci signifiera davantage d'espace pour les détaillants, des installations pour les sports et les congrès d'affaires, un immeuble de bureaux de douze étages, et un immeuble d'appartements, ainsi que plus d'emplacements de stationnement.  De grandes aires de stationnement comprennent ensemble plus de 20 000 espaces pour le parking, la plus grande aire de stationnement du monde. Ce centre commercial est souvent appelé « la huitième merveille du monde » par les spécialistes du tourisme et il reçoit 22 millions de visites chaque année. Le "Think big" n'est pas seulement américain !

Bon... on quitte les immensités intérieures pour les extérieures...  le mardi 25 juillet on refait de la route... après tout c'est en Alaska qu'on veut aller (hihihi).  On roule donc jusqu'à Fort St-John's en Colombie-Britannique (grosse journée en km) où l'on essayera notre premier Wal*Mart pour le dodo.  Il s'agit d'un petit qui est fermé pour la nuit mais qui nous autorise tout de même à coucher. Heureusement car on est à plat.  Durant la nuit, on a eu la visite d'un individu qui s'est amusé à klaxonner autour de nos roulottes (nous étions 3 à dormir là).  Il ne devait pas aimer les caravaniers (hihihi).

Mercredi le 26 on se promène entre les petites averses, mais rien de bien sérieux, direction Summit Hill où l'on a planifié de dormir.  Il y a à ce sommet un petit camping provincial sans service.  Ce "Summit Hill" a une élévation de 1295 mètres (le moteur du camion a en arraché, il a chauffé, le conducteur aussi - hihihi) et le petit camping est situé sur le bord du lac du même nom.  Quelle belle place !!!   (mais il fait froid en haut).


c'est la vue qu'on avait assis à la table de la FW

de l'autre côté du lac, vue sur le terrain de camping
notre FW est à l'extrême gauche

On décide d'aller faire un petit tour de l'autre côté du lac et que voit-on qui se déambule nonchalamment... eh oui, un caribou.  Il y en avait même plusieurs un peu plus loin...

Au retour de notre petite balade avec les caribous, nous avons eu le plus beau des spectacles...

La pluie, l'apparence d'un orage, la brunante a fait que le ciel est devenu un vrai tableau...

Deux beaux arcs-en-ciel.  On pouvait même voir les deux bouts des arcs qu'il nous a été impossible de photographier, pas assez de "wide angle" avec nos caméras.

 

 

Le lendemain matin, jeudi le 27 on est debout à 5h00 et il fait 7 degrés dans la roulotte (brrrrrrr).  On "décampe" et on roule pour se rendre à Watson Lake (la ville des pancartes) où on doit coucher. J'y reviendrai car je veux vous faire profiter de la nature sur la route 97 en passant par la Muncho Pass (élévation de 1100 mètres) et de Liard River Hot Springs.

Pour se rendre aux Hot Springs, on doit faire une petite marche au travers les "marais chauds" (hihihi)...  mais cette promenade est très bien aménagée comme vous le constaterez.  Ce ne sont pas des piscines mais bien des étangs naturels d'eau chaude.  L'eau est à 53 degrés.

 

 

 

 

 

 

Après les Hot Spring, nous longeons la Trout Liard River toujours en Colombie Britannique.

Mais rendu à Contact Creek, on traverse au Yukon pour quelques kilomètres et on zigzague ainsi entre les deux provinces sur quelques 50 kilomètres jusqu'à Watson Lake. Ça fait curieux...

 

 

 

 

 

Et que voit-on s'en venir vers nous ?  Un bison... mais il s'en cachait d'autres un peu plus loin... une harde de beaux gros bisons...

Bien oui, vous ne connaissez pas l'histoire des pancartes de Watson Lake ? 

Vous allez devoir attendre pour la connaître ou suivre la flèche...

OU

ou page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 pour ceux qui n'ont pas tout lu d'un seul coup !