PAGE 34
 

Paris

Nous voilà installé à notre Aire de Service à Neuilly-sur-Marne. On peut prendre l'autobus pour se rendre au metro (train) ou se payer une bonne marche de 20-30 minutes le long du boulevard Gallieni pour rejoindre la Gare de Neuilly-Plaisance, qui nous mènera au Centre-Ville de Paris en 15-20 minutes.

Quoi dire de bon sur Paris. Tous les poètes et les chansonniers de ce monde ont ascencer la Ville Lumière sous toutes ses formes sous toutes ses facettes. De la tour Effeil, du boulevard et des champs Élysées, de son Arc de Triomphe, etc... Je ne pense pas avoir besoin de décrire Paris.

Mais moi j'ai été déçue... Peut-être avais-je trop d'attente, fort possible mais peut-être aussi que voir Paris à la fin d'un si gros voyage et d'avoir vu de si beaux villages alpins, ne me donne pas le goût de revoir une si grosse mégapole de 105,5 km2 avec une population municipale frisant les 2,220,500 habitants, soit environ 21,070 habitants par kilomètre carré. Mais si en plus on ajoute la population urbaine c'est 12,475,810 habitants !!! À mes yeux à moi, Paris a un air tentaculaire qu'il m'est difficile d'apprécier à sa juste valeur.

De plus, la pollution atmosphérique est un problème de santé publique à Paris. C'est un îlot de chaleur épouvantable avec un excédent moyen supérieur à 3 °C. Aussi reconnue comme un élément de modération du climat, l'agriculture urbaine a en 2016 une place très modeste comparée à d'autres métropoles comme Détroit, Montréal, Berlin ou Bruxelles, avec seulement 44 installations agricoles (1,6 hectare sur les toits et (1,3 hectare au sol).

Mais avec plus de 150 quelques photos, comprenant Neuilly, Paris, Montmartre et Pigale difficile de dire que je n'ai pas aimé mais c'est vrai. C'est certain qu'avec une si grande diversité dans les arrondissements, j'ai pris beaucoup de photos et ça aussi c'est vrai et il me sera difficile d'en faire un tri convenable car de tout le voyage, c'est la ville que j'ai le moins aimé. Alors j'hésite énormément à vous présenter mes clichés qui de toute façon on voit toujours les mêmes sur les pamphlets publicitaires. Mais bon... on y ait... faisons contre mauvaise fortune bon coeur et jouons le jeu du touriste aimant !!!

Une tour de métal rouillé dressée comme une girafle qui broute les nuages où hommes, femmes et enfants glissent sans fin entre ses quatre pattes et d'autres qui montent et descendent le long de son cou - c'est à cela que me fait penser cette fameuse Tour Eiffel. Mais fallait bien que je vous la mette cette photo fétiche !!!

Pont Alexandre-III franchissant la Seine entre le 7e et le 8e arrondissement

Musée de l'Armée - cour d'honneur des invalides

Hôtel des Invalides et son Dôme de plomb de 107 mètres de haut (351 pieds)
Boulevard des Champs Élysées à gauche et le Jardin devant l'Arc de Triomphe (photo de Wikipédia pour une vue panoramique)
Boulevard des champs Élysées qui n'est autre qu'un long boulevard qui mène aux champs éponymes, " lieu des Enfers" où séjournaient les âmes vertueuses dans la mythologie grecque

Cathédrale Notre-Dame de Paris

L'Arc de "triomphe" en mémoire de la bataille d’Austerlitz
où plus de 18,000 hommes ont perdu la vie

Pont Royal et Le Louvre

Institut de France


Après la ville elle-même, sommes allés à Montmartre et Pigale - ça j'ai mieux aimé !

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre (eh oui j'ai monté les marches - encore)


Église Saint-Jean de Montmartre

Quartier des Artistes à Montmartre


La plus mythique salle au monde depuis 126 ans (1889)

Ah non... pas encore !!! Moi j'abandonne...

Fini Paris... Veni, vidi, vici... ce qui veut dire en bon français « je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu »

On reprend la route, en ce samedi 27 juin 2015, pour se rendre à La Ciotat avec en chemin deux arrêts dodo, sans plus. Une chaleur caniculaire commence à s'installer.

OU