PAGE 21
 


Passau

Passau est une ville de Bavière au confluent du Danube (Donau), de l’Inn et de l'Ilz. Du fait de cette particularité géographique, elle est surnommée Dreiflüssestadt, c'est-à-dire « la ville aux trois rivières ». Il est même possible de distinguer les trois cours d'eaux à l'endroit où ils se rejoignent grâce à leurs couleurs différentes. Le Danube a des eaux brunes, l'Inn des eaux vertes et l'Ilz des eaux noires.

Déjà au Moyen Âge, la navigation fluviale était une importante source de revenus. Aujourd'hui, Passau est un centre touristique (découverte du fleuve et des deux rivières en 45 minutes ; navettes et croisières de luxe pour Vienne et Budapest) et une ville universitaire (10 000 étudiants pour 50 000 habitants). Avec cette population, la ville est la deuxième plus peuplée du district de Basse-Bavière.

La ville possède de nombreux musées, des églises (évidemment) et est imprégnée par l'architecture des maîtres italiens qui ont reconstruit la ville après les grands incendies du 17e siècle. Les ruelles pittoresques comme la Höllgasse, la rue des artistes, invitent à la promenade dans la vieille ville avec de jolies maisons anciennes.

Napoléon considérait Passau, également appelée la "Venise bavaroise", comme la plus belle ville d'Allemagne. Ici, Passau est la dernière ville allemande sur le chemin cycliste longeant le Danube avant la frontière avec l'Autriche.

Partis à 8h00, arrivés à Passau à midi pour 130 km à cause des camions à la tonne qui bloquaient la route et roulaient trop lentement, on s’installe sur un Aire de service (gratuit et sans service) le long d’une rivière mais on pouvait prendre l’autobus pour se rendre au centre-ville. Avec tout ce que nous avons vus jusqu’à date, nous avons trouvé cette ville ordinaire sauf peut-être l’intérieur de la Cathédrale Dom Stephan qui était de toute beauté, comme d’habitude (richesse ecclésiastique oblige). On s’est promené en ville le long de la rivière sur la promenade et avons pu admirer de l'extérieur un autre « château » que nous n’avons pas visité.

Voyons voir ce que l'oeil de ma caméra a à vous offrir...

   

Joli les petits parapluies suspendus !
   

   
   
Forteresse/Château Oberhaus (celui que nous n'avons pas visité)


Hôtel de Ville (Altes Rathaus)

Église Sammarei: le nom Sammarei est une variante populaire de Sancta Maria

La cathédrale Saint-Étienne (St-Stephan) est une église d’architecture baroque datant de 1688 située à Passau, dans le land de Bavière en Allemagne. Elle abrite le siège de l’évêché de Passau et constitue l’église principale du diocèse de Passau. De nombreuses églises se sont succédées, depuis 730 à l’emplacement de l’actuelle cathédrale.

L’église actuelle est une construction baroque d’environ 100 mètres de long, elle fut édifiée entre 1668 et 1693 après qu'un incendie eut détruit la précédente en 1662, dont il ne reste que le versant oriental d’architecture gothique.

L'intérieur, très vaste, est abondamment décoré de fresques et de stucs. Quatre des autels latéraux contiennent des tableaux de l'autrichien Johann Michael Rottmayr (1654-1730).

La cathédrale de Passau accueille un orgue qui a longtemps été le plus grand orgue d'église au monde (et, en dehors des États-Unis, le plus grand orgue, religieux ou non). L’orgue actuel comprend 17,774 tuyaux et 233 registres, 4 carillons qui peuvent tous être actionnés depuis la console générale à cinq claviers, située dans la galerie.

 


Voilà pour Passeau. Demain nous quittons l’Allemagne pour la République Tchèque dans un autre Aire de Service à Český Krumlov mais supposément plus pratique que celui où nous sommes présentement. On sera aux abords de la ville reconnue par l’UNESCO. Nous avions 130 km à faire et on a dû s’arrêter acheter une vignette pour les autoroutes de la République Tchèque et on devra en acheter une autre pour l’Autriche car nous irons éventuellement visiter Vienne.

Mais avant... allons voir la Tchéquie (en forme courte - lol) - Non mais... c'est que j'ai une forte tendance à l'écriture n'est-ce pas... n'étant pas bonne en chiffre, bien j'écris !

OU