PAGE 10
 


Florence

Florence est sans conteste l’une des plus belles villes d’Italie. À elle seule, elle rassemble 25 % des œuvres du patrimoine artistique italien ! Elle est entourée d’une campagne verdoyante. Dans un rayon d’une dizaine de kilomètres, on admire de superbes villas médicéennes, repaires estivaux de Florentins fortunés, installés depuis des siècles. Florence n’est pas seulement une ville-musée, c’est aussi une ville qui bouge et qui s’amuse. Les rues étroites sont peu propices à la circulation automobile (ne circulent que les résidents (367,000 environ et les taxis-blancs). De plus, les façades des palais méritent d'être admirées calmement une par une et les cafés sont accueillants. D'autres musées et monuments historiques existent malgré tout en périphérie de ce cœur historique.

Elle est traversée par un fleuve, l'Arno. Pendant une brève période, Florence fut la capitale de l'Italie, de 1865 à 1871, après l'unification du pays. Longtemps sous la domination de la famille des Médicis (1434-1494, 1512-1527 et 1530-1737), Florence fut dans l'Europe médiévale un important centre culturel, commercial et financier. Elle est considérée comme la ville d'origine de la Renaissance, reconnue partout comme un des berceaux de l'art et de l'architecture, avec ses nombreux édifices historiques, monuments, et riches musées (dont la Galerie des Uffizi, la Galerie Palatina, le Bargello et les musées du Palazzo Pitti). Elle a su garder une architecture médiévale importante grâce aux Médicis qui ont dirigé la Toscane et qui se sont avérés des mécènes accomplis. La ville et la région attirent plusieurs millions de touristes chaque année.

Notre Aire de Stationnement à Florence était un "Park4night" où l'on payait au jour le jour. Par contre, c'est un endroit surveillée, accès par barrière et commun aux voitures mais le fond du stationnement réservé aux camping-cars avec certains services. Pas d'électricité mais wifi gratuit, à côté la ligne de bus 4 pour visiter le centre de Florence. Parking d'une boîte de nuit donc beaucoup de monde le week-end mais tranquille la semaine. C'est pourquoi nous arrivons là le lundi. On pouvait acheter nos billets d'autobus chez le dépanneur en face de notre Aire de Stationnement, très pratique.

La Toscane est une destination onéreuse et Florence en particulier, du moins pour les touristes qui doivent payer les stationnements à l'heure. Il faut payer partout pour entrer voir les églises, les musées, etc... Alors on va se contenter d'admirer l'extérieur... Malheureusement, je n'ai pas toujours identifié mes photos et je n'ai pas receuilli d'informations sur Florence. Je vais faire pour le mieux pour retracer les photos...


Bureau d'information de la Piazza della Stazione 4. L'église "brune" est l'arrière de l'Église Santa Maria Novella


Construite à partir de 1246 par les frères Sisto et Ristoro, dominicains, l'église Santa Maria Novella remplace l'oratoire Santa Maria delle Vigne, édifié sur le même emplacement dès le IXe siècle (d'où son qualificatif de Novella).

La façade, aux motifs géométriques légers en marbres vert et blanc, date, dans sa partie inférieure, du milieu du XIVe siècle. Elle donne sur la Piazza Santa Maria Novella.

Leon Battista Alberti reprit l’œuvre en 1458 et maria harmonieusement éléments gothiques et Renaissance, ce qui en fait une des premières façades Renaissance au monde.

Sur la droite s’étend un petit cimetière (fermé) où repose Domenico Ghirlandaio.


Museo Nove Cento

La cathédrale de Santa Maria del Fiore, le Duomo de Florence a été construite sur les fondations de l'église Santa Reparata à partir de 1294 par Arnolfo di Cambio, puis les travaux furent poursuivis par Giotto, Andrea Pisano, Francesco Talenti. L'église fut consacrée en 1436 par le Pape Eugène IV, au terme des travaux de la coupole menés par Brunelleschi. La façade, encore inachevée, fut démolie en 1578. Le choix pour sa reconstruction ne fut jamais réglé, malgré de nombreux concours et compétitions. C'est seulement en 1871, que le projet d'Emilio de Fabris fut accepté. En 1887, 600 ans après le début de sa construction, la cathédrale de Santa Maria del Fiore est enfin achevée.

Cinquième plus vaste église d'Europe, l'intérieur a une longueur de 153 mètres, et la largeur des allées atteint 38 mètres, avec une hauteur du sanctuaire de 90 mètres. La façade de la basilique a été conçue et construite en style gothique en employant le même marbre qui servit pour les structures antérieures : le marbre blanc de Carrare, marbres vert et rose de Prato et de la Maremme, décorés de motifs géométriques. La plus ancienne partie de la cathédrale, face sud, est un portail appelé Porta della Mandorla, surmonté d'un bas-relief de l'Assomption de Marie dans un cadre ovale, réalisé par Nanniego di Banco, vers 1420.

La coupole (1463) de la cathédrale Santa Maria del Fiore domine la ville de Florence de ses 91 mètres. Son intérieur est orné de fresques du jugement dernier (1574) commencées par Vasari. Le Duomo fut consacré en 1436, le très élégant campanile fut commencé par Giotto en 1334 et terminé en 1359. Recouvert de marbre de plusieurs couleurs, il mesure 85 mètres. Les mosaïques du Baptistère (XIIe) représentent le jugement dernier.


Palazzo Vecchio (Palais des Vieux)


Fontaine de Neptune à Piazza Della Signora


Loggia dei Lanzi

Pont Santa Trinita

Pont Vecchio

Foule = Elle est faite de tout le monde, mais tout le monde a horreur de la foule !

Une chance qu'on a décidé de visiter Florence qu'une seule journée. Il y a tellement de monde, les prix sont assez élevés et disons que nous en avions assez des bains de foule car il faisait vraiment chaud cette journée, température qui tournait aux alentours du 30 degrés avec un fort taux d'humidité. Mais je dois avouer que c'est une superbe de belle ville et qu'une journée ce n'est pas assez... mais bon... on a d'autres villes à voir et d'autre pays aussi...

Demain, notre destination c'est Sienne, toujours en Italie. C'est un rendez-vous ?

OU