PAGE 8
 


Corte

C'est ici que bat le coeur de la Corse. Le centre de l'Île, sauvage comme les montagnes qui l'entourent, la ville a été à l'origine de toutes les révoltes insulaires. Loin de la mer, des ports et des plages, elle revendique toujours sa place de capitale.

Occupant une position centrale dans l'île, Corte est la capitale historique et culturelle de la Corse. La « cité paoline » fut en effet choisie par Pascal Paoli comme capitale de la Corse indépendante (entre 1755 et 1769). Corte est située au pied du massif du Monte Rotondo, deuxième plus haut massif de l'île. La ville s'étend entre 400 et 500 mètres d'altitude. À ses pied, une citadelle perchée sur un piton rocheux. Autour de la vieille ville construite aux pied de la citadelle, soit le centre historique, se trouvent les anciens quartiers.

La ville est également le siège de l'université de Corse Pascal-Paoli, rouverte en 1981, qui accueille environ 4 000 étudiants. On y enseigne le droit, l'économie, la gestion, les lettres, les sciences humaines, les sciences, les techniques et offre une formation continue. Elle a aussi une école d'ingénieurs Paoli Tech. Elle est également le siège du Fonds régional d'art contemporain de la région corse. L'université de Corse Pascal-Paoli propose également une PACES (Première Année Commune aux Études de Santé).

Par contre, de par sa présence, la construction de grands ensembles immobiliers a été rendue nécessaire pour satisfaire les besoins en locaux et logements toujours croissants. Les quartiers Grossetti, avec le seul supermarché de la ville à l'enseigne Casino, et de la gare avec une superette à l'enseigne U express, un boulanger, un bar restaurant, et un magasin Hi-Fi, sont devenus les points forts de l'activité commerciale cortenaise.

Notre camping à Corte est Le Restonica situé au confluent de la Vallée du même nom et qui est inscrite sur la liste des « Grands Sites Classés de France ». C'est un terrain très ombragé, très calme et en bordure de la rivière Restonica.

La ville de Corte est "séparée en deux" comme à Québec: la basse-ville et la haute-ville. Très difficile pour la marche et les visites.

Mais avant de vous parler de la ville, voyons voir ce qui nous attend pour nous y rendre surtout de Zonza à Corte: de vieux villages typique où cochons, boeufs, ânes et mulets vivent en totale liberté ! Tassez-vous les campings-car et laissez la gente animale faire son chemin...





Des six citadelles corses, elle est la seule construite à l’intérieur des terres. Située au centre de l’île, elle a été élaborée en deux temps :
• En 1419, Vincentello d’Istria fait construire le Château au sommet du rocher qui domine la ville.
• En 1769, sous les ordres du Comte de Vaux, les troupes françaises entreprennent la construction de la Citadelle proprement dite.

Entre 1962 et 1983, la Citadelle est occupée par la Légion Etrangère (groupement d’institution). L’année suivante, le site est ouvert au public. Il offre une vue panoramique exceptionnelle sur les vallées de la Restonica et du Tavignanu.

L’enceinte de la Citadelle accueille aujourd’hui : • Le Musée de la Corse (Musée régional d’Anthropologie de la Corse) ; • Le Fonds régional d’Art Contemporain de la Corse (FrAC) ; • Le Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de Corse (CSTI) ; • L’association A rinascita ; • Le siège de la Communauté des Communes du centre Corse ; • L’Office de Tourisme « Centru di Corsica ». • La Fédération régionale des Offices de Tourisme de Corse

L'église de l'Annonciation de Corte est une église de style baroque du XVe siècle avec un campanile. Construite entre 1450 et 1459, cette église est fondée dans l'actuel vieux Corte.

Dédiée à l'Annonciation, elle est inscrite aux Monuments Historiques depuis le 2 mai 1973.

Cet édifice religieux devint l'église paroissiale de Corte sous le généralat de Pasquale Paoli, au 18e siècle. L'église recèle plusieurs œuvres classées Monuments historiques, comme un orgue de tribune du milieu XVIIIe siècle, un tableau Saint Théophile de Corte datant de 1930, légué à la Corse par le pape Pie XI. Initialement placé dans la cathédrale d'Ajaccio, il fut donné par la ville d'Ajaccio en 1974. Ainsi qu'un tableau, La Sainte Famille datée de la fin XVIIe siècle.

L'église de l'Annonciation de Corte est notamment connue pour avoir en ses murs un morceau d'étoffe de l'une des robes de Jean-Paul II, offert le 1er mai 2011 par un paroissien qui conservait une relique de l'ancien pape.

Vizzavona

Vizzavona est un hameau de la commune de Vivario, en Haute-Corse. Le hameau est constitué essentiellement d'établissements hôteliers et de restauration. La petite municipalité est surtout connu par les randonneurs comme le point médian du sentier de grande randonnée de la Corse, le GR 20.

Au début du XXe siècle, le site était très prisé des Anglais. Une cascade sur le ruisseau Agnone (1 092 m) porte d'ailleurs le nom de « Cascade des Anglais ». Les hôtels existants datent de cette Belle Époque. Le Grand Hôtel quant à lui est aujourd'hui en ruine et interdit d'accès. À l'heure actuelle, Vizzavona compte trois hôtels et une auberge. En forêt a été créé un parc aventure avec plus de cent parcours dans les arbres. La principale ressource est donc le tourisme, et cela du fait de la petite gare, et des deux restaurants qui la côtoient.

En descendant à la gare de Vizzavona, on découvre une petite chapelle dans la forêt : Notre Dame de la Forêt (A Signora di a Furesta). Bâtie en 1880, elle était à l'origine constituée en rondins avec un autel. Par la suite un fronton lui fut ajouté. En 1931, une nouvelle chapelle en pierre remplaça l'ancienne. Des cérémonies religieuses y sont célébrées à la demande des résidents.

Comme nous ne sommes pas des randonneurs, on s'est contenté de marcher le long du chemin.

Prochaine et dernière destination en Corse... Bastia. Allez-vous terminer ce voyage avec nous ?

OU