PAGE 6
 


Bonifacio

Posé sur un large plateau dominant la mer, le site de Bonifacio est l'endroit idéal pour édifier une citadelle (bien oui, encore... c'est comme les églises... il y en a partout - lol). Ainsi, la République de Pise est la maîtresse, pendant deux siècles, d'une place forte érigée sur le point le plus haut de la presqu'île. Ensuite les Génois s'en emparent et renforcent les défenses de la ville en édifiant Le Castelletto, puis un rempart crénelé haut de 8 mètres. D'ailleurs, la ville résistera au roi d'Aragon, qui en fait le siège en 1420 pendant 5 mois. De cette époque daterait le fameux "escalier du roi d'Aragon": pas moins de 187 marches creusées dans la falaise qui dévalent jusqu'à la plage de Sutt'a Rocca.

La ville se divise en deux parties bien distinctes: la marine, dans la ville basse que l'on découvre au fond d'un fjord de presque 2 kilomètres de long. Station à la mode, envahie de boutiques de souvenirs et de restaurants, elle accueille de magnifiques bateaux de croisière qui sont amarrés au port. La ville haute, répartie sous les remparts de la marine, à laquelle on accède par la montée Rastello, vieille rampe pavée, coupée d'escaliers et de pas-d'âne*. Enfermée dans ses remparts, la ville haute n'est qu'un quadrilatère de rues serrées où le soleil a du mal à pénétrer.

*terme d’architecture désignant des marches rampantes très basses et espacées d'un escalier ou d'une rampe d'accès.

Ah oui... notre camping d'adoption pour cette visite sera L'Araguina, un parc sous les oliviers et les chênes mais avant, faut se taper la route d'Ajaccio, en passant par Olmeto et Sartène pour arriver à Bonifacio, soit environ 135km qui prendra sûrement un bon 3 heures à faire dans les routes sinueuses de la Corse. Ça doit venir d'eux quand on dit "situation corsée" de passer par là - lol

 


j'vous l'disais que c'était "corsé" à Olmeto

Tiens... on va faire changement... le cimetière au lieu de l'église !

passage Bradi à Sartène

Oups... par où on passe pour aller à Bonifacio ?

Ah ok... là je sais où je suis - lol - d'ailleurs on s'est stationné là
BONIFACIO
   


Sous l'occupation gênoise, on la trouvait auparavant sur la face ouest de la place d'armes, dans le périmètre de la Citadelle. Le Sancte Joannes Baptista fut rasée en 1722 par les militaires. Entre 1770 et 1780, elle a été réedifiée à l'emplacement où l'on peut la voir aujourd'hui, à l'angle de la rue Doria et de la ruelle Saint-Jean Baptiste. Siège de la confrérie Saint Jean-Baptiste, appelée aussi confrérie de la miséricorde (aide aux malades, services funèbres).


Selon la légende, l'escalier du Roi d'Aragon aurait été creusé en une seule nuit par les troupes du roi d'Aragon Alphonse V le Magnanime lors du siège de Bonifacio de 1420. Plus probablement, cet escalier aurait été réalisé sur une durée plus longue par les moines franciscains pour accéder à une source d'eau potable située en bas de cet escalier et à une grotte en contrebas. Taillé par l'homme directement dans la roche calcaire, cet escalier est composé de 187 marches, selon une inclinaison d'environ 45°.

Voilà pour un autre épisode Corse. Prochaine étape: Porto Vecchio... Vous suivez toujours ? Faut être mauditement en forme pour vivre dans ce pays là. On ne cesse de monter ou de descendre étant donné que les communes sont presque toutes à flanc de montagne. Lâchez pas... on va y arriver...

OU